Êtes-vous investisseur ou spéculateur ?

spéculation

Toute personne désirant investir en bourse se pose naturellement cette question : comment faire pour choisir une bonne action et faire des plus-values ?

Ceci dépend en fait de vos objectifs.

Dans ce domaine, on distingue souvent deux types de profils :

– L’investisseur : celui qui cherche à trouver des actions afin de récupérer des dividendes et faire des plus-values sur le moyen-long terme (3, 5, 10 ans).

– Le spéculateur : connu également sous le nom de « trader » en anglais est celui qui cherche à acheter et vendre rapidement ses titres (la même journée dans le cas d’un day trader ou quelques jours après pour celui qu’on appelle le « swing trader ») afin d’en tirer le maximum de profits.

Il utilise souvent des produits financiers plus complexes que les autres, notamment avec des effets de levier. Ceux-ci lui permettant de maximiser ses gains mais de risquer également de grosses pertes !

L’investisseur

Prenons un exemple concret pour un investisseur à moyen long terme.

Admettons que vous ayez acheté 460 actions Free (groupe Iliad) soit 10 000€ d’actions en Novembre 2004.

Le 26 Novembre 2004 une action Free coûtait 21,7€.

Le 26 Juin 2014, l’action a atteint la somme de 222€

Si vous aviez placé cet argent via un PEA, vous avez aujourd’hui dépassé le 8ème anniversaire de votre compte (pour en savoir plus sur le PEA, consultez cet article).

De ce fait, vous ne seriez pas imposé et ne paieriez que les prélèvements sociaux de 15,5 %.

Voici un petit produit en croix afin de déterminer vos gains :

21,7 –> 10 000 €

222 –>     ?

Votre capital final = (222*10000/21,7) = 102 304€

Vos gains bruts = 102 304-10 000 = 92 304 €

Vos gains après imposition = 77 997 €

C’est une somme non négligeable car elle correspond au prix d’un appartement 2 pièces de 35 – 45m2 d’une ville comme Tours.

C’est donc ce type de résultat que cherche un investisseur. Il cherche à engranger des gains et des revenus alternatifs (distribués via les dividendes) pour pouvoir les réinvestir ensuite (ou se faire plaisir).

Le spéculateur

Spéculer signifie jouer en bourse par de petites opérations. On utilise également le mot « boursicoter » ou « trader » pour désigner cette pratique.

Si vous faites partie de cette catégorie, c’est que vous n’avez pas le temps d’attendre des années avant d’engranger des profits. Pour vous, c’est maintenant et tout de suite.

Vous êtes plutôt joueur et avez une faible aversion au risque, c’est pourquoi vous souhaitez utiliser cette pratique pour gagner de l’argent.

Hormis les actions, plusieurs autres instruments financiers vous permettront d’arriver à vos fins.

Il existe des produits dérivés (produits financiers qui dérivent d’un autre actif financier appelé le sous-jacent) qui vous permettent d’investir avec des règles moins strictes que les autres et des options adaptées à vos besoins.

Certains autres produits vous permettent de jouer avec ce qu’on appelle l’effet de levier (mentionné en débute d’article)

Exemple : effet de levier x5.

Vous investissez 1 000€ mais vous avez le droit d’investir 5 000€ et de prétendre à des gains beaucoup plus élevés.

L’un des marchés financiers très connu pour ce genre d’activité est le marché de change, plus connu son le nom de FOREX (Foreign Exchange Market en anglais).

Il existe un instrument financier appelé CFD (Contract For Difference) qui permet justement d’utiliser l’effet de levier.

Pour trouver les meilleurs courtiers CFD, vous pouvez utiliser ce lien.

Enfin, sachez qu’il faut tout de même avoir conscience que vous ne devez pas être attaché à l’argent que vous mettez en bourse car vous ne pourrez jamais prédire avec précision cet qui arrivera dans le futur.

Sur ces belles paroles, bon investissement ou bonne spéculation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *