Que faire après un accident de voiture ?

assurance-auto

Les accidents arrivent, même aux conducteurs prudents. La première chose à faire après avoir été victime d’un accident ? Essayer de rester calme. Le processus post-accident est assez simple, mais il n’est pas toujours facile. En gardant la tête froide, vous pourrez documenter l’accident de manière complète et précise.

Avant toute chose, il est primordial d’assurer votre voiture, ce qui protègera, vous et votre voiture. Si cela n’est pas encore le cas, vous pouvez souscrire une assurance auto en ligne. Ensuite, suivez les étapes suivantes pour réduire le stress après un accident et rendre le processus de demande d’indemnisation plus efficace.

Que faire après un accident de voiture ?

1. Vérifiez si quelqu’un est blessé et mettez-vous à l’abri

Déterminez immédiatement si quelqu’un est blessé. Si c’est le cas, appelez le 18 pour qu’une ambulance et la police se rendent sur les lieux. Même si l’incident est mineur et que l’autre conducteur coopère, appeler la police. De plus, vous aurez ainsi un rapport officiel à remettre à votre compagnie d’assurance, qui le demandera probablement.

Si les véhicules impliqués sont encore en état de marche, amenez-les sur l’accotement ou hors de la route principale et allumez les feux de détresse. Veillez à vous retirer complètement de la route pour éviter d’être percuté par les véhicules en approche.

accident-auto-avertir-proche

2. Échange d’informations

En général, vous ne devez fournir que votre nom et les informations relatives à votre assurance aux autres conducteurs impliqués. Bien que vous puissiez avoir envie de discuter des détails de l’accident avec l’autre conducteur, il est préférable de limiter votre interaction afin de ne pas admettre votre culpabilité, de ne pas rejeter la faute sur l’autre personne et de ne pas faire connaître à l’autre conducteur les limites de votre police d’assurance.

Les informations que vous devriez essayer de recueillir sont les suivantes :

  • Le nom et les informations sur l’assurance de l’autre conducteur
  • Le numéro de téléphone de l’autre conducteur
  • Les coordonnées des témoins
  • Le numéro du rapport de police et une copie du rapport de police

3. Documentez l’accident

Vous devrez documenter avec soin la scène de l’accident. Voici une liste de tout ce que vous devez capturer :

  • Des photos de tous les dommages, y compris ceux causés à la voiture de l’autre conducteur
  • Photo de la plaque d’immatriculation de l’autre conducteur
  • La date et l’heure de l’accident

Des notes personnelles sur ce qui s’est passé, y compris la vitesse à laquelle vous rouliez et l’état de la route. Si vous le pouvez, dessinez un schéma de la scène et de la façon dont l’accident s’est produit, y compris le sens de circulation de chaque véhicule.

4. Décidez si vous devez déposer une demande d’indemnisation

Si l’accident est de votre faute, vous n’êtes pas obligé de déposer une demande d’indemnisation. Mais sachez que même un accident qui semble mineur peut être plus coûteux que vous ne le pensez.

Si vous n’êtes pas responsable de l’accident, il vous incombe de présenter une demande d’indemnisation à la compagnie d’assurance du conducteur fautif. Appelez d’abord votre propre assureur, il peut déposer la demande d’indemnisation auprès de l’assureur du conducteur en votre nom.

Il se peut que vous deviez utiliser votre propre assurance, même si l’accident est imputable à un autre conducteur. Si c’est le cas, déposez une demande d’indemnisation auprès de votre compagnie d’assurance et soyez prêt à payer une franchise. Votre assureur communiquera avec la compagnie d’assurance de l’autre conducteur et remboursera votre franchise si nécessaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.