Comment calculer le gain d’un rachat de crédit ?

calcul-gain-rachat-credit

Le rachat de prêt est d’une grande aide, car elle permet de diminuer le degré d’endettement. Pour ce faire, la banque propose à son client le rachat de crédit afin de réduire de façon considérable le taux d’endettement. Alors, comment calculer le gain d’un rachat de crédit ?

Qu’est-ce qu’un gain de rachat de crédit ?

Le rachat de prêt est une opération qui consiste à faire baisser considérablement le taux d’endettement pour un ménage ou un client ayant contracté un prêt. Il est d’une aide particulière pour les ménages surendettés. Pour qu’elle aboutisse, il faudrait que la structure de rétrocession de crédit suggère à son client une rallonge de l’échéance sur quelques années supplémentaires. En effet, le rachat de crédit permet de diminuer par conséquent le montant de la mensualité, mais la somme globale de la dette est maintenue.

Par conséquent, il faut noter que dans le contexte d’une rétrocession de crédit, il ne s’agit pas véritablement d’un gain, mais par contre d’une réduction du pourcentage de la dette ou d’une élévation de la capacité d’achat. Toutefois, lors du processus de rachat, il existe quelques frais qui s’appliquent. Cela engendre une légère augmentation de l’emprunt.

calcul-gain-rachat-de-credit

Comment chiffrer la réduction du taux de la dette ?

D’abord, il faut noter que le pourcentage de la dette est le rapport entre les frais mensuels d’une famille et la somme totale de ses honoraires. En conséquence, pour connaître le gain en ce qui concerne la réduction du taux de la dette, il est essentiel de chiffrer ce dernier avant et après le rachat de prêt. Ensuite, il vous faudra avec une opération de soustraction, déterminer le gain obtenu en matière de rachat. Si votre taux d’endettement au départ est de 65%, et après le rachat elle passe à 50%, la réduction du pourcentage d’endettement obtenu est de 15%.

Comment se déroule la détermination du gain en termes de pouvoir d’achat ?

Pour connaître votre capacité d’achat, il faudra faire un cumul de vos rémunérations mensuelles et y retrancher la totalité de vos charges fixes. On distingue en effet le coût du loyer et si possible l’ensemble des mensualités de paiement des emprunts. Pour un ménage dont le revenu mensuel est de 1800 € et les déboursements fixes font 900 €, par exemple. La capacité d’achat de ce foyer est donc de 900 €.

Par conséquent, pour chiffrer l’excédent en termes de capacité d’achat, il faudra juste faire une procédure de soustraction entre le montant du pouvoir d’achat avant et après l’opération de rachat. Pour être plus explicite, lorsqu’on prend le cas d’une famille ayant 4000 € comme rémunérations, un loyer de 900 € à acquitter et 700 € de mensualités proportionnelles pour ce qui concerne ses différents prêts, le pouvoir d’achat avant la réalisation du rachat est donc de 2400 €. Si à l’issue du rachat, le pouvoir d’achat passe à 2800 €, le gain en termes de capacité d’achat est donc de 400 €.  

Voilà comment se déroulent les différents calculs lorsqu’il s’agit de déterminer le gain d’un rachat de crédit. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.