Comment faire corriger des pièces industrielles ?

industrielles-corriger


Pour garantir leur bon fonctionnement, les équipements industriels méritent une grande attention, surtout en termes de précision. Des pannes se produisent, mais la maîtrise des coûts de remplacement doit être suivie par un entretien régulier et une bonne correction des pièces. Voici quelques conseils pour faire corriger les pièces industrielles afin de vous assurer que votre équipement soit conforme et compatible avec les nouvelles demandes.

La technique de fraisage

Le fraisage est un processus qui utilise des outils rapides et précis visant à percer des matériaux très durs. Il fonctionne bien sur une variété de matériaux, avec différents degrés de dureté. La précision accrue signifie également que les fraiseuses peuvent travailler sur des pièces de dimensions différentes. Les capacités accrues du fraisage permettent de créer ou de modifier des conceptions de pièces industrielles de plus en plus complexes à partir de matériaux uniques. Ainsi, les entreprises peuvent rationaliser leur processus.

Les machines à fraisage peuvent avoir des systèmes de commande jusqu’à cinq axes pour fraiser des pièces. Si vous souhaitez en savoir plus pour bénéficier d’une mécanique de précision afin de faire modifier vos pièces industrielles, nous vous conseillons de vous rapprocher d’un professionnel dans le domaine. Cela vous permettra de modifier une série entière de pièces pour les rendre compatibles avec d’autres modèles.

Le tournage des pièces industrielles

Le tournage est l’usinage de pièces rotatives avec des tours automatiques qui passent par des systèmes à came (décolletage traditionnel) ou des commandes numériques.

Cette forme d’usinage utilise des barres métalliques, généralement d’un diamètre proche du diamètre extérieur du produit fini. Il est également possible d’usiner des barres extrudées, l’exemple le plus courant étant une barre hexagonale pour fabriquer des écrous hexagonaux.

Tournage de pièces industrielles
Tournage de pièces industrielles

L’enlèvement de matière est effectué à l’aide d’outils en carbure ou en acier rapide. Bien entendu, pendant le tournage, il y a une alimentation constante en huile de coupe pour refroidir et lubrifier les outils.

En raison des changements dans les méthodes de travail des métaux et des applications de production à grande échelle, le tournage est devenu une branche importante de la mécanique. Et le but de l’usinage est de produire de grandes séries de pièces tournées de manière identique, usinées à partir de barres cylindriques ou de forme extrudée à un degré d’achèvement avancé.

Les fabricants ont développé des machines de plus en plus sophistiquées. Cela va des machines semi-automatiques aux machines entièrement automatisées. Cela a été fait pour un meilleur rendement, notamment en termes de :

  • haute précision,
  • grands volumes,
  • réduction des coûts de fabrication.

Ces machines sont souvent appelées tours automatiques ou simplement tours.

L’étape de rectification

Pour améliorer les capacités de formation des pièces raidies, la rectification est considérée comme l’une des méthodes les plus perfectionnistes de l’usinage. La rectification comprend :

  • le polissage des pièces,
  • le repérage et l’élimination des imperfections des surfaces ainsi que des couches de matériaux qui débordent.

Le processus de montage

Le montage peut être effectué :

  • temporairement avec des attaches,
  • de façon permanente par soudage ou collage.

Au niveau du prototypage, cela se fait à la main. Mais au niveau commercial, cela doit être fait par automatisation, car le produit doit bénéficier d’une garantie. De plus, pour garantir la résistance aux chocs et aux vibrations, il est important que les composants des pièces industrielles soient bien assemblés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.