Comment racheter un cabinet d’expertise comptable ?

racheter cabinet comptable

L’intégration d’un service comptable peut souvent être plus compliqué qu’il n’y paraît, certains choisissent alors le rachat de clientèle afin de se lancer avec plus d’opportunités de croissances au début de votre activité. Mais c’est aussi très risqué, car dans le cas de la vente de cabinet comptable, c’est une transaction plutôt classique de fonds de commerce alors que pour l’acheteur cela peut devenir un vrai défi d’adaptation, de gestion et de maîtrise du changement afin de profiter au mieux de l’histoire et de l’expérience du cabinet.

Les différentes étapes au préalable

En effet le rachat pour être réussi peut se montrer très exigeant au niveau de la maîtrise du processus et de l’anticipation du maximum de paramètres. Ainsi le futur acheteur doit établir en amont un plan de rachat, dans lequel on distinguera quatre étapes initiales :

Identifier le type de cabinet recherché, lieu, CA, salariés et personnas de la clientèle.

Préparer un plan de financement avec votre banquier ou autre

Etablir le contact avec le cédant afin d’avoir toutes les informations nécessaires à la reprise, calendrier des travaux, taux de facturation, etc.

Préparer son entretien de négociation, identifier les aspects techniques et psychologiques, les points difficiles à négocier et les sujets de mésentente afin de les hiérarchiser et d’optimiser son argumentation autour de cette analyse.

Au terme des discussions un protocole d’accord sera ratifié par les deux parties qui seront considéré comme la cinquième étape de la vente du cabinet comptable. La responsabilité du vendeur ne sera plus effective et ce sera au tour du cessionnaire de rentrer dans la prise de contrôle du cabinet. Il devra alors légitimer sa position auprès de la clientèle, des fournisseurs et surtout si c’est le cas des collaborateurs.

À quel prix acheter la clientèle d’un expert-comptable ?

Le rachat de la clientèle du cabinet est calculé par rapport au chiffre d’affaires annuel du cabinet. Donc on observe une variation de 80% à 120% de la valeur du chiffre d’affaires en moyenne. Cette variation est due à la qualité de la clientèle, de sa rentabilité ainsi que des durées restantes des mandats de commissariat aux comptes.

Comment trouver le financement de la reprise d’un cabinet d’expertise comptable ?

Afin de se développer et de relever les défis cités précédemment qu’aurait un acheteur de cabinet comptable, il a besoin d’une masse critique de clientèle de qualité. Dans ce but il doit être associé au sein d’une société civile s’il ne désire pas signer d’accords de partenariat avec de grosses structures. Dans le cadre de la société civile il aura plus de liberté et d’opportunités pour se développer et avoir une entreprise réussie.

Il faut garder en tête que malgré le risque lié à la reprise d’un cabinet comptable, la plus grande majorité des installations sont des rachats, principalement pour éviter de redevoir créer une clientèle de zéro, en effet constituer sa clientèle peut être très difficile dans ce secteur d’activité. De manière générale on peut demander un accompagnement de l’ancien propriétaire afin de rassurer les clients et partenaires. Ainsi le plus gros du prix représente la clientèle durement acquise et la notoriété qui y est rattachée. Pour ce qui est des investissement, mis à part le système informatique obligatoire, il y en a peu comparé à d’autres types d’entreprises, on pourra souvent se limiter à l’achat d’un véhicule si cela est nécessaire.

Ce qui rend assez facile le financement par les banques de votre projet, car ce type d’entreprise a un taux de défaillance faible, que ces cabinets apportent des affaires régulièrement, plus la notoriété et l’expérience est reconnue, plus il sera facile de soutenir un dossier devant votre banquier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *