Création de société, à qui demander de l’aide ?

demander-creation-societe


La création de société est l’une des opérations les plus courantes dans le monde de l’entrepreneuriat. Sa réalisation nécessite l’intervention de plusieurs professionnels. Le rôle de ces derniers se limite surtout à un accompagnement personnalisé qui se matérialise par des conseils prodigués à divers niveaux. Au nombre des personnes pouvant offrir leur assistance à ce niveau, l’expert-comptable arrive en tête de liste. En quoi consiste sa mission et quelles en sont les différentes manifestations ?

En quoi un expert-comptable peut-il vous aider dans la création de votre société ?

Parmi les différentes missions qui relèvent de la compétence d’un expert-comptable en ce qui concerne la création d’entreprise, on retrouve le bilan prévisionnel. Un tour sur cette page vous permettra d’en savoir plus. La réalisation de ce bilan est une étape capitale dans le processus de création de société. En effet, c’est en partant du bilan prévisionnel que l’expert-comptable pourra :

  • offrir ses conseils sur le choix du statut juridique de l’entreprise
  • guider l’entrepreneur pour le choix de son statut social
  • proposer des pistes concrètes relatives à l’optimisation fiscale de la société
  • orienter l’entrepreneur dans le choix des différents canaux de financement

En prenant en considération ces différentes tâches, on se rend à l’évidence que l’expert-comptable joue un rôle prépondérant dans le processus de création d’une entreprise. Toutefois, il revient à l’entrepreneur de définir les différents champs d’intervention de l’expert-comptable. Chaque action qu’il exécutera sera sujette à une rémunération préalablement définie.

Les autres missions de l’expert-comptable

Plusieurs autres missions relèvent de la compétence de l’expert-comptable. Elles sont toutes le signe qu’il entretient une collaboration étroite avec l’entrepreneur pour le bon déroulement du processus de création de société.

En premier lieu, il convient d’évoquer les nombreuses formalités juridiques à effectuer dans ce contexte. Elles peuvent être confiées à un expert-comptable. En dehors des formalités juridiques, l’expert-comptable peut aussi s’occuper de missions légales. À ce niveau, son action sera plus orientée vers les comités d’entreprise ou les évaluations de biens. Le rôle de l’expert-comptable transcende l’aspect fiscal de ses interventions.

Comment rémunérer l’expert-comptable ?

Comme évoqué plus haut, les missions effectuées par un expert-comptable dans le cadre de la création d’une société sont sujettes à des rémunérations. Ces dernières dépendent en grande partie de la nature même des missions et des tarifs fixés par l’expert-comptable. Deux modes de tarification existent à ce niveau. Le premier est le taux horaire. Ce mode de facturation se base sur le temps passé par l’expert-comptable dans le traitement d’un dossier. Viennent ensuite les forfaits. Ils peuvent être annuels, trimestriels ou mensuels. Ils sont proposés par l’expert-comptable au chef d’entreprise.

Vous devez aussi savoir que les tarifs appliqués par un expert-comptable en agglomération sont plus élevés que ceux appliqués en province. Il vous revient alors de tenir compte de tous ces prérequis au moment du choix de votre expert-comptable. Gardez à l’esprit que le déroulement harmonieux du processus de création de votre société en dépend.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.