L’Achat-Revente : une stratégie gagnante ?

L’achat-revente est une célèbre formule financière qui profite des variations du marché entre baisse et hausse des prix. Bien que très simple, elle est difficile à exécuter. Il est facile de rétrospectivement dire si un prix donné est bas, mais il est beaucoup moins facile de le savoir en temps réel.

Pour cette raison, l’achat-revente peut être difficile à mettre en œuvre de manière cohérente. Les opérateurs de marché peuvent utiliser des outils tels que les moyennes mobiles ou glissantes  et le cycle économique.

Les difficultés de l’Achat-Revente

Il existe des exemples célèbres de marché poussé à l’extrême, qu’il s’agisse de prix élevés pendant les bulles du marché ou de prix bas pendant les paniques de marché. Celles-ci se sont avérées être d’excellentes opportunités pour faire de l’achat-revente. Cependant, il y a eu d’innombrables fois où le marché prend une direction contraire de ce que laissaient entendre les pronostiques, et engendrant des pertes aux acheteurs-vendeurs.

Les négociants et les investisseurs doivent avoir une méthode objective pour déterminer si les prix sont élevés ou bas. Les humains sont conditionnés pour suivre la foule. Il est difficile d’acheter systématiquement bas et de vendre haut. Lorsque les prix sont bas, le sentiment tend à être extrêmement négatif à l’égard des actions. De nombreux détenteurs haussiers sont obligés de vendre leurs actions. De même, lorsque les prix sont élevés, il est difficile de croire qu’ils peuvent chuter du jour au lendemain, et dans les deux cas, on risque de tomber dans le panneau.

Les Moyennes glissantes

Un moyen simple de mettre en œuvre une stratégie d’Achat-Revente consiste à utiliser des moyennes glissantes, aussi appelées moyennes mobiles. Les moyennes mobiles sont dérivées uniquement du prix, et sont utiles pour aider les traders et les investisseurs à déterminer la tendance d’une action.

L’utilisation d’une moyenne mobile d’une durée plus courte et d’une durée plus longue peut aider les traders à acheter bas et à vendre haut tout en se protégeant du risque de perte. Par exemple, une méthode courante consiste à utiliser les moyennes mobiles de 50 jours et de 200 jours. Lorsque la moyenne mobile sur 50 jours dépasse les 200 jours, un signal d’achat est généré. Lorsqu’il passe dans l’autre sens, il génère un signal de vente. Ceci est efficace pour aider les opérateurs de marché à faire leur entrée au point où la tendance est à la baisse.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *