Premiers secours en entreprise : que faire en cas d’urgence ?

Premiers secours en entreprise : que faire en cas d'urgence ?

Lorsqu’un accident survient, que ce soit sur le lieu de travail ou non, les personnes qui se trouvent à proximité doivent savoir comment agir pour aider la personne blessée.

Un accident du travail est défini comme toute lésion corporelle subie par un travailleur à l’occasion ou par suite d’un travail effectué pour un employeur, mais un accident du travail n’est pas un accident subi par un travailleur indépendant au travail.

Les premiers secours consistent en des soins immédiats donnés à une personne malade, blessée ou accidentée sur les lieux d’un accident, avant son transfert vers un centre de soins ou un hôpital. Il s’agit normalement de services fournis sur le lieu de l’accident avec pratiquement aucun moyen technique et par du personnel non médical.

La formation sauveteur secouriste du travail (SST)

Les articles R4224-14 à R4224-16 du code du travail, relative à la prévention des risques professionnels, prévoit l’obligation pour l’employeur d’analyser les situations d’urgence et d’adopter les mesures de premiers secours nécessaires. De même, l’article 15 stipule que la formation sauveteur secouriste du travail dans ce domaine est l’un des droits des travailleurs. Et l’employeur doit la réaliser comme l’une des mesures à prendre dans les situations d’urgence. En cas de non-respect, l’employeur commettrait une infraction mineure, grave ou très grave.

la formation sauveteur secouriste du travail

La formation aux premiers secours sur le lieu de travail, qui est conforme aux directives de l’Assurance Maladie et de l’INRS, fournit un ensemble complet de compétences pratiques dont ont besoin les secouristes sur la plupart des lieux de travail, leur donnant à la fois la capacité et les connaissances nécessaires pour faire face aux urgences en matière de premiers secours. Elle répond aux normes requises pour aider à se conformer à la réglementation en matière de santé et de sécurité (premiers secours).

D’autre part, l’Article 14 relatif aux dispositions minimales en matière de santé et de sécurité sur le lieu de travail stipule que l’employeur doit disposer des locaux et des moyens nécessaires pour apporter les premiers secours aux travailleurs blessés. « Lieu de travail » désigne les zones du lieu de travail, construites ou non, dans lesquelles les travailleurs sont tenus de rester ou auxquelles ils ont accès dans le cadre de leur travail, y compris les toilettes et les salles de repos, les installations de premiers soins et les cantines.

Il est donc obligatoire que les lieux de travail soient équipés des moyens nécessaires pour fournir les premiers secours en cas d’accident. Ceux-ci doivent être appropriés en termes de quantité et de caractéristiques aux risques existants et au nombre de travailleurs, ainsi qu’être adaptés aux attributions du personnel autorisé qui va les utiliser. Ils doivent se trouver dans un endroit facilement accessible, situé sur le lieu de travail ou aussi près que possible.

Protéger – Alerter – Aider

Lorsqu’un accident se produit, vous devez rester calme et analyser immédiatement la situation, en la gérant rapidement et efficacement. PAS sont les étapes à suivre dans toute situation d’urgence : Protéger – Alerter – Secourir. Il est très important de suivre cet ordre d’action.

Protéger : à la fois la personne blessée et les personnes qui l’aident. N’aggravez pas la situation. L’environnement dans lequel l’accident s’est produit doit être évalué pour détecter les risques éventuels. Par exemple :

  • En cas d’accident de la circulation, mettez des triangles de sécurité ou portez un gilet réfléchissant.
  • En cas d’accident avec contact électrique, coupez l’électricité si la personne blessée maintient le contact.

Alerter : une fois que la zone est sûre, évaluez si des équipes d’urgence telles que les pompiers, la police et/ou des équipes médicales sont nécessaires. Si vous avez besoin d’eux, appelez le numéro d’urgence 18 ou 112 et donnez le plus d’informations possible. Donnez autant d’informations que vous en savez sur les victimes, par exemple si elles ont un handicap, si elles sont des enfants ou des personnes âgées, si elles sont enceintes, si elles ont une maladie connue ou si elles prennent des médicaments. Donnez les caractéristiques de l’accident, s’il y a un risque d’explosion, de fuite de gaz, etc.
Aider : une fois qu’il est clair que l’environnement est sûr et que les services d’urgence ont été alertés, si nous le jugeons nécessaire, nous allons porter secours à la victime. Dans les cas où il y a plus d’une victime, nous établirons une priorité d’action, en nous occupant d’abord de ceux qui sont les plus gravement blessés. Les victimes ne doivent pas être déplacées inutilement car cela pourrait aggraver leurs blessures. Elles doivent être soignées au même endroit jusqu’à l’arrivée des services d’urgence.

Les victimes ne doivent être déplacées que si cela est nécessaire pour leur protection ou s’il est nécessaire de vérifier leur respiration ou de pratiquer une réanimation cardio-pulmonaire. Pour éviter la perte de chaleur corporelle, les victimes doivent être enveloppées dans des vêtements chauds. Ne donnez jamais de nourriture, de boisson ou de médicament.

Sources :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.