Augmentation des refus de prêt : comment l’expliquer ?

prêt banque immo

Les prêts bancaires sont des solutions très avantageuses. Avec la crise sanitaire que traverse actuellement le monde, le constat est amer. En effet, les banques refusent de plus en plus les demandes d’emprunts, et ceci bien que les taux de crédit immobilier sont en baisse. Comment expliquer cela ?

Les taux de crédit généralement en baisse en août

Selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA, le taux de crédit a baissé pour se retrouver, en août, à 1,24 % (hors assurance et coût des garanties) alors qu’en juillet, il était fixé à 1,25 %.

Il s’agit donc d’une réelle occasion pour les particuliers ou entreprises de contracter des prêts afin de sortir des situations d’endettement qu’a causé l’épidémie. Malheureusement, ce n’est pas uniquement le taux de crédit qui permet d’obtenir un crédit bancaire. 

En effet, les banques deviennent de plus en plus très rigoureuses lors de l’étude des demandes de crédit. Ce qui sanctionne la plupart des emprunteurs qui ont besoin d’un prêt pour améliorer leur situation financière. 

Par ailleurs, le changement ne se trouve pas uniquement au niveau des taux de prêts. Même la durée de prêt a aussi augmenté. Ce qui offre normalement plus de temps aux emprunteurs pour rembourser leurs dettes et permettre à leur prêteur d’entrer en possession de leur capital. Malgré cela, les rejets ne cessent d’augmenter.

Pour quelles raisons les refus de prêts augmentent-ils ?

Si les taux de crédit sont en baisse, alors les particuliers seront de plus en plus tentés de recourir à un emprunt bancaire afin de bénéficier de cet avantage. Pourtant, les institutions financières leur rendent encore la vie dure.

En effet, pour bénéficier d’un prêt bancaire, il faut désormais faire preuve d’un bon apport personnel. Les organismes de crédits ont plutôt tendance à être très regardants sur ce point.

Pour essayer de donner une explication à cette décision, on peut dire qu’ils préfèrent des emprunteurs qui seront solvables durant toute la durée de vie du contrat. Pour être plus clair, ils sont à la recherche d’un meilleur profil.

Cela dit, seuls les emprunteurs qui sont plus solvables et qui ont une grande capacité à épargner sont privilégiés par les banques. Il faut donc présenter de hauts revenus et être moins endetté pour espérer obtenir un prêt bancaire. Pour ces structures de crédits, les très bons profils et les moins cotés peuvent avoir des écarts de taux considérables. C’est pourquoi elles préfèrent accorder cette solution de financement à des emprunteurs qui ne présentent pas trop de risque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *