Comment choisir entre un PEA et un Compte-titres ?

PEA compte titres

Que vous soyez boursicoteur débutant ou confirmé, vous n’êtes pas sans savoir qu’il existe deux supports pour investir dans les valeurs mobilières.

Pour les confirmés, vous possédez déjà sûrement les deux mais pour les débutants, comment faire votre choix ?

Quand et pourquoi le PEA a-t-il été créé ?

Le PEA, plan d’épargne en actions, a été créé en 1992 dans le but de favoriser l’actionnariat des particuliers en France. En effet, étant connus pour être très économes, nous avons toujours été réticents à investir en Bourse.

Le PEA, grâce à une fiscalité avantageuse à moyen et long terme a permis de populariser cette activité dans notre pays.

Qui peut y souscrire ?

Toute personne physique et fiscalement domiciliée en France peut y souscrire. De plus, obligatoirement individuel, c’est à dire que vous ne pouvez pas en ouvrir deux (comme le Livret A par exemple).

Comment fonctionne-t-il et quelles sont les différences majeures avec un compte-titres standard ?

Le PEA fonctionne fondamentalement de la même manière qu’un compte-titres standard car ce sont tous les deux des comptes de dépôt.

En ce qui concerne le PEA, vous ne pouvez acheter des valeurs mobilières que sur le marché européen. De ce fait, vous ne pouvez pas accéder à toutes les valeurs du marché.

Ainsi, vous y trouverez les actions, les certificats d’investissements, les parts de SARL, les SICAV, les parts de FCP (téléchargez mon e-book gratuit pour plus d’informations sur ces dernières)

Plafond de versement et disponibilité des fonds

Le PEA est plafonné depuis le 1er Janvier 2014 à 150 000 euros par personne. Le compte-titres, quant à lui, ne l’est pas.

Les fonds sont disponibles pour les deux supports à tout moment mais pour le PEA, si vous retirez avant le 8ème anniversaire de son ouverture, cela entraîne obligatoirement sa clôture.

Clôture et fiscalité du PEA ?

Comme nous l’avons mentionné en début d’article, l’un des avantages premiers du PEA est la fiscalité plutôt avantageuse à moyen et long terme.

Plus vous retirez votre argent tard, moins il sera taxé :

  • Avant 2 ans : clôture obligatoire du PEA et taxation à 38% (prélèvements sociaux de 15,5% inclus)
  • Entre 2 et 5 ans : clôture obligatoire du PEA et taxation à 34,5% (prélèvements sociaux de 15,5% inclus)
  • Entre 5 et 8 ans : clôture obligatoire du PEA et taxation uniquement à 15,5% (prélèvements sociaux)
  • Après 8 ans : clôture facultative du PEA et taxation uniquement à 15,5% (prélèvements sociaux)

Le PEA devient donc très intéressant lorsque vous enregistrez des plus-values car pour un compte-titres standard, toutes vos plus-values sont taxées dès le premier centime d’euro cession.

Voici un tableau récapitulatif de ces 2 supports :

En conclusion, si vous désirez faire un placement sur le long terme, le PEA sera plus approprié pour vous. Votre choix devra se faire en fonction de vos objectifs d’épargne et aussi de votre aversion au risque.

Le compte-titres standard permet accéder à plus de marchés et d’utiliser plus de produits financiers que le PEA.

Certains de ces produits, grâce à des effets de levier, peuvent vous faire gagner gros mais bien entendu vous faire perde davantage !

Par contre, si vous avez un capital inférieur au seuil de cession de 25 830€, le compte titre ne sera pas imposé sur vos revenus, ce qui est un avantage non négligeable.

À vous de voir ce qui vous convient le mieux ou si vous désirez souscrire aux deux en fonction de leurs intérêts respectifs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *