En quoi consiste l’assurance propriétaire non occupant ?

assurance-proprietaire-non-occupant

L’assurance propriétaire non occupant (PNO) est fortement recommandée pour pallier un sinistre éventuel qui survient en cas de vacance locative. Elle permet également de couvrir les sinistres qui ne sont pas couverts par les autres assurances (copropriété et locataire). Vu son importance, la loi Alur a imposé depuis 2015 la souscription à une assurance PNO à tout propriétaire d’un logement en copropriété.

Assurance propriétaire non occupant : les raisons qui expliquent son importance

Le locataire, comme le nom l’indique, ne fait que passer. Il n’est pas contraint d’être à 100% dans le logement qu’il a loué. Vu la complexité de la situation d’occupation, il y a de nombreux cas de sinistre dans lesquels il serait difficile de trancher. Généralement, les cas les plus observés sont ceux dans lesquels votre locataire est par exemple en congé. Votre logement n’étant pas assuré durant cette période, c’est vous qui allez prendre en charge les dommages en cas de sinistre. Il y a un autre cas qui s’observe souvent où le sinistre qui survient n’est pas couvert bien que le locataire soit présent. Cette situation peut être due au type d’assurance à laquelle le locataire a souscrit ou à une négligence de la part de ce dernier. 

Ces différentes situations vous mettent dans l’inconfort et dans l’insécurité totale. Or, cela ne doit pas être le cas. Ce sont en réalité des investissements que vous avez fait dans le but de vous assurer une certaine sécurité financière. Heureusement que l’assurance propriétaire non occupant existe. Elle permet à tout propriétaire de jouir pleinement de son bien immobilier en toute sécurité. Toutefois, un locataire qui refuse de prendre ses responsabilités verra son loyer augmenter.

Bien inoccupé : qui est responsable en cas de sinistre ?

Lorsqu’un appartement est inoccupé, de toute évidence, ce dernier n’est plus assuré par une assurance multirisque d’un locataire. Cela laisse donc place à des solutions divergentes en cas de sinistre. On distingue : 

  • Si l’incident résulte des parties communes de l’immeuble, l’assurance de la copropriété interviendra ;
  • Si l’incident provient de l’appartement voisin, l’assurance du voisin interviendra ;
  • Si le sinistre vient de votre logement vide, l’assurance propriétaire bailleur interviendra.

Toutefois, à défaut de tout cela, vous serez contraint de régler directement les travaux de remise en état.

Les avantages de l’assurance propriétaire non occupant

Cette assurance n’est pas obligatoire, mais devrait l’être puisqu’elle présente plusieurs avantages pour les propriétaires mettant leurs biens en location. Elle couvre en effet les dégâts provoqués par des incidents, et ce, en absence de locataire responsable. L’assurance PNO garantit à tout propriétaire bailleur qui y souscrit, une couverture à la taille de celle octroyée par l’assurance multirisque habitation.

Elle permet de combler pleinement le vide entre l’assurance de la copropriété et celle du locataire qui est obligatoire. Grâce à l’assurance PNO, le propriétaire prend ses responsabilités vis-à-vis de son locataire et du local. Toutefois, il peut également souscrire à une assurance dite « recours des voisins et des tiers » pour garantir sa responsabilité vis-à-vis des voisins et des tiers.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.