États-Unis : le défilé des introductions spectaculaires en Bourse

états-unis bourse


La pandémie du coronavirus intervenue en cette année 2020 est incontestablement à l’origine d’un bon nombre de troubles et de dysfonctionnements dans de nombreux domaines. Toutefois, il faut bien le croire, cette épidémie a ses effets positifs. Ainsi, pour certains, le coronavirus et les différentes mesures qu’elles entraînent peuvent être source de bonheur.

C’est le cas de certaines entreprises qui grimpent en valeur malgré ou grâce à cette situation de crise sanitaire. Ce qui a créé une vraie effervescence de l’autre côté de la bourse qui ne cesse d’accueillir de nouvelles entreprises. Même que beaucoup de records sont battus dans le cadre des activités boursières aux États-Unis pour le compte de cette année. Les cas des entreprises DoorDash ou encore Airbnb en sont des exemples palpables.

Les valorisations les plus hallucinantes de 2020

DoorDash, la plus grande entreprise de courses et de livraisons en ligne aux États-Unis, a opéré son entrée sur le marché boursier de New York ce mercredi 9 décembre 2020. Le moins que l’on puisse dire par rapport à cette introduction en bourse, c’est qu’elle est tout simplement spectaculaire. En effet, le prix initial fixé par DoorDash pour une part d’action qui était de 102 dollars a connu une hausse d’environ 80 % dès les premiers échanges.

Cela est d’autant plus brillant dans ce sens qu’une semaine seulement en arrière, la valeur d’une action de l’entreprise était fixée entre 90 et 95 dollars au maximum. Ainsi, la valorisation boursière de DoorDash est passée de 16 milliards de dollars en juin, à environ 70 milliards de dollars, soit 58 milliards d’euros, lors de cette entrée en bourse. 

Une opération qui, toutefois, n’est pas vue dans le même sens par David Trainer, analyste financier. En effet, d’après David Trainer, l’introduction en bourse de Doordash est « la plus ridicule » de 2020. Pendant ce temps, le géant de la location de courte durée Airbnb devrait, lui aussi, entrer en bourse ce jeudi 10 décembre, et dans ce cadre, les choses s’annoncent plutôt bien.

L’entreprise devrait, à l’instar de DoorDash qui a réussi à lever 3,4 milliards de dollars d’argent frais, lever entre 1 et 3 milliards de dollars. Ce qui serait une bonne affaire pour l’entreprise qui devrait obtenir une valorisation avoisinant les 42 milliards de dollars. Ceci, notamment grâce au prix d’introduction sur le marché d’une part de ses actions désormais fixé entre 56 et 60 dollars.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.