L’éducation et le mental : les deux solutions pour devenir riche

mental-health

Certaines critiques des grosses fortunes

On entend souvent les phrases :

  • « L’argent enrichit l’argent »
  • « On ne prête qu’aux riches »
  • Ou encore « l’argent va à l’argent »

Ces trois expressions veulent dire la même chose, à savoir : les riches deviennent toujours plus riches et la seule manière d’être riche, c’est de ne pas manquer d’argent. Ouais… sauf que cette affirmation a de grandes chances d’être fausse.

Oui les riches deviennent de plus en plus riches, mais non ce n’est pas dû qu’à leur richesse. Leur principale richesse, c’est l’éducation qu’ils ont reçue et le savoir-faire qu’ils ont acquis !

Comment les riches ont-ils acquis leur fortune ?

Je n’ai pas retourné ma veste, je n’ai pas cessé de soutenir les gens modestes et de pester contre l’énorme déséquilibre des richesses, j’essaie simplement d’analyser les causes et de dresser des constats. Le constat est le suivant :

  • Toutes les grosses fortunes ne sont pas issues d’héritages ancestraux ; nombre d’entre elles proviennent d’actions menées par l’individu (prenez l’exemple des chefs d’entreprise, des petits génies à la Mark Zuckerberg, etc.)
  • Donnez à certaines personnes pauvres ou modestes une grosse fortune : 80 % d’entre elles dilapideront cet argent en quelques années seulement, et certains en viennent à mendier après avoir connu la gloire (exemples : certains gagnants du loto ou certains grands athlètes de sport condamnés à la déchéance pour n’avoir pas su gérer leur argent)
  • Certains savoir-faire communs ou certaines qualités communes tirent un trait d’union entre les possesseurs de grandes richesses

La déduction sonne comme un couperet : l’éducation (entendez par là la manière de s’y prendre) et le mental (entendez par là les qualités requises) conditionnent le gain d’argent.

Être éduqué et entraîné au gain d’argent

Ce que j’ai appris avec le temps, c’est que la principale erreur que l’on peut faire avec l’argent c’est (vous allez dire que c’est une lapalissade mais elle est pourtant importante), c’est de le dilapider sans l’avoir utilisé.

Utiliser l’argent, et qu’on ait un Bac Pro en Compta ou tout autre diplôme en gestion, ce n’est pas consommer un maximum de manière à le laisser filer entre ses doigts et réclamer le mois suivant un autre salaire à dilapider. Utiliser l’argent ce n’est pas, dans mon esprit, faire des dépenses comme des crédits, des gros achats à la consommation ou des voyages onéreux.

Utiliser l’argent, cela se fait uniquement de deux manières dans le sens auquel je l’emploie :

  • Investir de manière à le faire fructifier
  • L’utiliser dans des formations, une éducation ou des cours, de manière à savoir s’y prendre pour devenir encore plus riche

Ce que l’on constate, donc, c’est que ces deux manières-là d’utiliser son argent sont très souvent absentes de la majorité des priorités financières des gens modestes ou pauvres. Absentes, totalement. Aucun budget pour apprendre de nouvelles techniques, se tenir informé, ou prendre modèle sur ceux qui ont réussi. Aucun budget non plus pour investir son argent et en faire des petits.

Les personnes riches, au contraire, font de ces deux dépenses leur priorité, et ces dépenses deviennent leur principale source de revenus par la suite. Investissez dans votre esprit ou investissez dans la finance : même combat, et mêmes résultats.

Développer son mental de gagnant

Ce dernier point que je voulais évoquer, je vais le survoler car il nécessite plus d’un article pour l’aborder. Les personnes riches ont pour la plupart un mental commun, une manière de penser et d’aborder les difficultés. Cela n’est pas dû au hasard. Ceux qui n’y croient pas, ceux qui se morfondent, ceux qui n’apprennent pas ou qui ne travaillent pas à contourner les difficultés, ceux qui ne croient pas que c’est possible : tous ceux-là peuvent difficilement donner confiance en leurs propres finances.

« Chacun son truc », me direz-vous. Oui c’est vrai. Rien n’est évident, et bien entendu je ne dis pas qu’il est facile de devenir riche. Personnellement je ne le suis pas, cela ne m’empêche pas de travailler, de m’éduquer et de chercher sans cesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *