Quelle est l’influence de l’immobilier sur l’économie Française ?

Immobilier et économie

L’immobilier et l’économie sont évidemment intimement liés, en effet, le dicton nous dit : « Quand le bâtiment va, tout va » et bien c’est vrai. L’économie se porte bien quand le secteur du bâtiment tourne bien car il représente un pan entier de l’économie française, et ce , sans compter les autres secteurs dépendants plus ou moins directement du Bâtiment. Aussi la bonne ou mauvaise santé de ce secteur va affecter par ricochet les autres secteurs et la croissance économique en conséquence.

Il y a également un aspect psychologique et social dans la bonne santé économique du secteur immobilier et par la même une répercussion sur le coût de la vie qui pourrait se résumer ainsi : quand le loyer n’est pas cher, on vit mieux ou quand le créit n’est pas cher, on vit mieux. L’immobilier étant l’une des priorités des populations car il faut bien se loger. C’est le premier poste de dépense des ménages donc il n’est pas étonnant qu’il représente 6% du PIB français et 7% en termes d’emplois. Le bâtiment représente une partie importante de la croissance. C’est un secteur qui attire beaucoup d’investisseurs institutionnels et qui suscite beaucoup de polémique notamment sur le bien fondé des aides fiscales ou sociales pour acquérir ou louer un logement.

Quelle est la situation de l’immobilier aujourd’hui ?  

La crise de 2008 a provoqué beaucoup d’affaiblissement dans le secteur de l’immobilier neuf et il a fallu plusieurs années avant de reprendre un rythme de croissance normal.  L’activité est en train de reprendre des couleurs depuis le début d’année. Près de 350000 bâtiments neufs sont en construction depuis 2017. Cela constitue un pas de géant par rapport aux années précédentes. La nouveauté est que les transactions ont connu une nette évolution. Et le nombre de logements acheté à dupliquer dans la même année. La différence de chiffre entre la construction et les transactions s’explique par le décalage qui existe entre le temps où le client a acheté et celui de la livraison en tant que telle. Ce délai peut dépasser 12 mois, mais la norme est plutôt de neuf mois. Cette augmentation du taux de construction de3% laisse espérer un avenir des plus serein pour le secteur de l’immobilier.

L’investissement dans l’immobilier et son impact sur l’économie.

Aux États-Unis par exemple, des études ont montré que le cycle économique est globalement corrélé au secteur de l’immobilier. L’investissement résidentiel constitue le canal numéro un de cette relation. Mais peu d’économistes s’intéressent sur le long terme à ce secteur, surtout à son rapport avec l’économie. Il est impossible de déduire une longue évolution de l’apport que le secteur de l’immobilier offre à l’économie. Mais sur une courte durée et dans les mouvements conjecturaux, on constate que l’immobilier neuf joue un très grand rôle. La défiscalisation a d’ailleurs joué un rôle primordial dans le renforcement du secteur de l’immobilier en encourageant considérablement l’investissement.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *