Projet de monnaie numérique pour le Japon

La banque centrale du Japon, qui en collaboration avec la banque des règlements internationaux, va présenter son modèle de monnaie numérique en 2021. Cette monnaie sera développée dans un contexte japonais. Afin de ne pas paralyser l’économie locale, cette monnaie est prévue pour fonctionner hors ligne.

Développement et test de la monnaie en 2021

La monnaie électronique japonaise est encore à l’étape de conception. Les manœuvres de tests sont prévues pour l’année 2021. À cet effet, plusieurs tests seront effectués sur la monnaie sur tout le territoire. Le but de ces tests est d’analyser la fiabilité des fonctionnalités basiques de la monnaie. Il s’agit principalement de sa fonction principale d’instrument de paiement. Un environnement monétaire sera donc créé en conséquence pour effectuer les premiers tests.

Une autre fonctionnalité de cette monnaie électronique est sa résilience devant les infrastructures ébranlées par des facteurs naturels. Selon le rapport du BRI, il est important que cette monnaie soit utilisable hors ligne. Le Japon est fréquemment sujet à des sinistres qui ne devraient pas bloquer la circulation de cette monnaie. 

En effet, le Japon a une situation géographique particulière qui l’expose à des catastrophes naturelles. Ces dernières pourraient engourdir l’économie nationale en cas d’utilisation de la monnaie électronique. Il est donc important de prendre des mesures en amont, en effectuant des tests dans un environnement de catastrophes naturelles ayant provoqué des pannes d’électricité dans tout le pays.

Une autre question à l’ordre du jour est de savoir s’il faut développer une nouvelle technologie ou s’inspirer de l’existant. En fait, il existe déjà des cryptomonnaies qui pourraient servir de point de départ pour la banque centrale du Japon. 

Il s’agit des modèles qui fonctionnent, même en cas de coupure de courant, et ils pourraient bien inspirer la banque centrale. Le réseau satellitaire Blockstrem qui aide aux transactions du bitcoin peut être mis à contribution pour l’expansion de cette monnaie. Toujours selon le même rapport, il pourrait aussi être question de développer des réseaux maillés avec des émetteurs radio

Toutefois, le rapport ne donne pas les détails sur les moyens que la banque compte effectivement utiliser pour prévenir les pannes de réseau. La banque pourrait, tout aussi bien, développer sa propre technologie pour faire face aux situations extrêmes.

Pour la réalisation de ce projet ambitieux, la banque centrale collabore avec 6 autres banques centrales et la BRI. Ce projet n’empêche pas les autres banques centrales de travailler au développement de leurs propres monnaies numériques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *