Qu’est-ce qu’un fond d’investissement ?

fond investissement


Un fonds d’investissement est une réserve de capitaux à laquelle un certain nombre d’investisseurs individuels contribuent et qui est utilisée pour investir collectivement dans des actions. Les principaux types de fonds d’investissement sont les fonds communs de placement, les sociétés d’investissement à capital variable et les fiducies d’investissement. Ils fonctionnent de manière très similaire mais se distinguent par leur structure et leur mode d’achat et de vente. Continuez votre lecture pour tout connaître des fonds d’investissement.

Comment fonctionne un fonds d’investissement ?

Un fonds d’investissement fonctionne en principe de la même manière qu’un “pot commun” à la différence qu’il n’émane pas d’un groupe d’investisseurs mais d’une institution financière. Cette institution financière crée un fonds d’investissement également appelé fonds commun de placement et commence ensuite à rechercher des investisseurs qui pourraient être intéressés à participer au fonds en y versant de l’argent. Un fonds d’investissement n’est donc rien d’autre qu’un organisme de placement collectif. Ce terme peut sembler un peu lourd mais il exprime assez bien ce dont nous parlons. Un fond d’investissement s’engage à poursuivre une stratégie d’investissement spécifique, par exemple investir exclusivement dans des actions japonaises. Tout investisseur désireux d’investir dans des actions japonaises peut placer de l’argent dans ce fonds. En contrepartie, il recevra des actions ou des parts du fonds représentant son paiement.

Comment comprendre les risques avant d’investir ?

Les portefeuilles d’actions sont considérés comme le type de fonds le plus risqué car les marchés boursiers peuvent évoluer, tant à la hausse qu’à la baisse et ce assez rapidement c’est pourquoi vous devez comprendre les risques. Le type de fonds communs de placement et de fonds d’investissement dans lesquels vous investissez doit correspondre à la fois à l’étape de votre vie et à votre profil d’investisseur. Vos investissements différeront si vous approchez de la retraite ou si vous êtes un tout jeune investisseur par exemple. Historiquement, les fonds obligataires présentent généralement un risque beaucoup plus faible que les portefeuilles d’actions même si certains sont plus risqués que d’autres.

Quelle place à l’investisseur dans le fonds d’investissement ?

Lorsque vous investissez dans un fonds d’investissement, vous prêtez votre argent pour une période déterminée pendant laquelle l’émetteur vous verse des intérêts. À l’échéance de l’obligation, vous devriez récupérer la totalité de votre capital initial. Le principal risque est que l’émetteur soit incapable de payer les intérêts ou de rembourser le prêt en raison d’une cessation d’activité par exemple. Si le fonds réalise un bénéfice, celui-ci est soit réinvesti dans le fonds, soit versé aux investisseurs participants sous forme de dividendes. Enfin, le fonds rachète ses propres actions ou parts aux investisseurs qui souhaitent retirer leurs économies et sortir du fonds.

Aujourd’hui de nombreux investisseurs créent leur propre fonds d’investissement. C’est par exemple le cas de Laurent Useldinger qui a créé en 2015 son propre fonds d’investissement nommé UL Invest. Ce dernier accompagne les entrepreneurs de mérite en Private Equity sur des projets allant de 500 000 à 5 millions d’euros. L’investisseur offre en complément de ressources financières, une expertise commerciale et entrepreneuriale ainsi qu’un savoir financier pour aider à la prise de décision. N’hésitez pas à vous rendre sur http://ulinvest.lu/ pour en découvrir davantage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.