Reprise d’une entreprise : comment procéder ?

reprise d'une entreprise

Dans le contexte actuel de crise économique, l’année 2009 s’annonce difficile. En choisissant de reprendre une entreprise, la prise de risque est limitée et le lancement se révèle assez rapide. Toutefois, il faut veiller à bien choisir la société que l’on souhaite reprendre et tout mettre en œuvre pour avancer sereinement dans son projet de reprise.

Devenir chef d’entreprise est le rêve de beaucoup de personnes. On peut bien entendu créer sa propre entreprise, mais il est aussi possible de reprendre une société préexistante.

Cette deuxième solution permet de se lancer rapidement sans avoir « à subir » toutes les démarches d’une création d’entreprise.
En reprenant une entreprise, vous avez accès à une société qui a déjà fait ses preuves et dont la clientèle et la notoriété sont acquises.
De plus, l’équipe est déjà formée de salariés compétents qui savent comment travailler et qui font fonctionner l’entreprise.
Mais cette reprise nécessite tout de même une profonde réflexion et certaines étapes doivent être respectées pour que la reprise se passe le mieux possible.

Quelques points clés pour la reprise d’une société

  • Cibler le domaine d’activité où vous souhaitez exercer ainsi que la zone géographique recherchée. Ce choix doit se faire en fonction de vos connaissances, compétences mais également de vos attentes professionnelles et personnelles.
  • Trouver la bonne entreprise à reprendre. Vous pouvez prospecter seul ou avec l’aide de professionnels (avocat, intermédiaire en transmission d’entreprise, etc.).
  • Etudiez différentes possibilités de reprise avant de vous décider et effectuez ensuite le diagnostic financier, social et fiscal de l’entreprise cible.
  • Ne vous décidez pas seul, demandez l’avis de professionnels, mais également de votre entourage qui vous connaît bien.
  • Rassurez le vendeur sur vos motivations. Il n’est pas toujours facile de revendre son entreprise à un repreneur inconnu et le fait de savoir quel est votre projet pour son entreprise le mettra en confiance et facilitera les négociations futures.
  • Trouver des financements. Etape décisive de la viabilité de votre projet de reprise, rechercher des financements vous demandera du temps. Veillez a présenter un dossier complet et professionnel. Pour cela, faites-vous aider d’un juriste. Que vous fassiez appel à votre entourage, à un organisme spécialisé, une banque, etc. attention à vous entourer de personnes fiables !
  • Négocier le prix de la reprise avec le vendeur. A la fin de cette négociation, repreneur et cédant signent un protocole d’accord. C’est ensuite à l’acquéreur d’accomplir les démarches pour débloquer les fonds qui permettront la signature de l’acte de reprise.

Une fois l’acquisition officialisée, attention à ne pas vouloir aller trop vite et effectuer trop de changements d’un coup ! Essayez de vous familiariser avec la culture de l’entreprise et de prendre en considération les remarques qui pourront être faites.

Vous êtes désormais le chef d’entreprise, mais la structure fonctionnait, plus ou moins bien, avant votre arrivée et il ne faut pas trop brusquer les choses…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *