Vous avez envie de gagner plus ? Suivez notre guide !

gagner plus, le guide

Alors que les gouvernants ne montrent pas l’exemple depuis 40 ans avec des déficits toujours plus élevés, les citoyens doivent se prendre en main aussi bien sur le plan du travail, que sur le plan fiscal. Voici le point de vue d’un jeune entrepreneur expatrié à Londres…

Des exemples qui ne donnent plus envie

Nombreux sont les exemples en France aussi bien des gouvernants et des administrations, qui ne donnent plus envie de payer les impôts.

Entre le déficit du pays, une économie morose, une mentalité qui se dégrade et un assistanat à tous les niveaux, le « français moyen » (sans être péjoratif) ne veux plus travailler plus pour gagner plus.

Je sais que je vais choquer mais une large partie de nos concitoyens ne sont plus d’accord pour « jouer le jeu et mouiller la chemise » … tandis qu’une autre partie « mouille TROP la chemise » (entrepreneurs, salariés, fonctionnaires, étudiants…) pour compenser les écarts.

Tout cela se retrouve dans l’économie réelle, les déficits, les chiffres du chômage…

Les solutions

Les solutions sont multiples, mais la première qui s’impose à tous consiste à se mettre d’accord et réformer le système fiscal en France et les déficits (sécurité sociale, chômage, train de vie de l’Etat, allocations…) – même si certains avantages vont voler en éclat. Je sais je ne vais pas encore me faire des amis, mais c’est la réalité économique !

Le temps que tout le monde soit d’accord et je n’y crois pas du tout, il y a d’autres solutions pour les entrepreneurs, TPE et PME :

  • Attaquer de nouveaux marchés à l’international,
  • Profiter des fiscalités plus avantageuses que la France,
  • Mettre le siège de votre entreprise en Grande Bretagne, en Irlande ou ailleurs,
  • Délocaliser votre activité et ne laisser en France que des filiales,

Quels sont les vrais avantages pour vous et votre entreprise ?

  • Un impôt société de 21 % en Grande Bretagne et des possibilités de réduction de l’IS sur 17 ans avec les JO
  • Des charges salariales de 12.8% et non 40 ou 50% comme en France
  • Une fiscalité offshore forfaitaire et annuelle sur l’Ile de Man à 250 £ par an
  • Un pays voisin, l’Irlande, qui offre un impôt société à 12.5% (le plus bas de l’UE)
  • Une sécurité sociale de première qualité (NHS) utilisable et transférable en France
  • Une administration trop cool en comparaison avec « la vieille machine rouillée » en France

Je vous en parle en connaissance de cause car j’y vis depuis 3 ans.

Les autres pays ont fait leur mutation, pas nous !

  • La Grande Bretagne, comme de nombreux autres pays, a fait sa mutation des années 80 vers un Royaume du nouveau millénaire : démocratique, dynamique, flexible et tourné faire l’entreprise et la finance, quel que soit sa taille de 1 à plusieurs milliers de collaborateurs.
  • L’Allemagne a misé sur son industrie et sa qualité. Et cela marche !
  • D’autres pays ont misé sur le tourisme, les nouvelles technologies et les cleantechs.
  • Qu’a fait la France ? Rien hormis renforcer l’assistanat, imposer les 35 heures et niveler par le bas… Conséquence, nous avons un pays en déclin, une majorité de la population qui « ne veut plus en jouer » au fil des mois et des années pour laisser des dettes à nos enfants.

Hors de question !

Il en est hors de question pour moi de subir cela. J’ai donc quitté Paris en 2009 pour refaire ma vie dans un autre pays … même si la Grande Bretagne a aussi de nombreux inconvénients aussi. Mais à choisir, je préfère vivre à Londres.

Alors que nos politiques gagnent plus en travaillant moins et aggravent ainsi tous les déficits, pourquoi ne pas ouvrir votre horizon, goûter à l’international et à des fiscalités plus généreuses envers les entrepreneurs.

Basé à Londres, je suis dans l’offshore (hors des côtes) et je m’en porte beaucoup mieux. Vu de Londres, je vois les énergies positives de notre pays perdre patience au fil des jours.

Les auto-entrepreneurs en sont l’exemple parfait, car ils cherchent soit à arrondir leurs revenus ou à monter le business. Alors que les Gouvernants font machine arrière et tentent de changer le statut. Ils se mettent alors à faire de la résistance !

Fouttons la paix aux entrepreneurs et prenez vos propres décisions, car l’Etat ne peux rien pour vous…. sauf vous emmerder !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *