5 erreurs à ne pas faire lors d’un investissement Pinel

Vous vous êtes décidé à investir dans l’immobilier locatif neuf à l’aide du dispositif Pinel ? Avant d’acheter votre appartement ou votre maison, vous devez prendre quelques précautions. Nous allons vous présenter cinq erreurs classiques lors de l’achat d’un appartement neuf. Vous serez ainsi en mesure de faire les bons choix pour faire de votre investissement immobilier une réussite.

Ne pas vérifier l’emplacement de l’appartement

Lorsque vous achetez un bien à l’aide de la loi Pinel, vous devez louer votre bien afin de profiter des avantages fiscaux. Si votre logement se retrouvait sans locataire durant une période prolongé, vous risqueriez de perdre les réductions d’impôts liées au dispositif. Afin d’éviter cela, nous vous conseillons d’étudier l’emplacement de votre bien. Si dans les zones Abis et A, la vacance locative est très faible. Certaines zones classées B présentent un marché du logement moins tendu, avec un risque de vacance locative accrue. Vérifiez bien le marché du logement dans la ville où vous souhaitez investir.

Ne pas prendre en compte la limite des loyers

Lorsque vous louer un bien Pinel, vous êtes soumis à un plafond de loyer, vous ne pouvez pas louer votre logement au prix que vous souhaitez. Cette mesure a pour but de favoriser l’accès au logement aux foyers les plus modestes. Lorsque vous réalisez votre plan d’investissement, vous devez prendre en compte ce plafond. Celui-ci est variable en fonction de la zone dans laquelle se trouve votre bien.

Ne pas vérifier le prix du marché

Un autre point important à vérifier est le prix de l’immobilier dans la ville où vous souhaitez investir. En effet, de nombreux programmes Pinel profitent des avantages fiscaux pour augmenter leurs prix. Assurez-vous donc de payer votre bien au juste prix.

Ne pas prévoir de réserve de trésorerie

Comme dans tout investissement immobilier, il est possible que votre logement soit vacant durant une courte période, en particulier pour les logements se trouvant en zone B. Durant ces périodes, vous devrez continuer de payer votre prêt, sans pour autant percevoir de loyer. Il est aussi possible que vous ayez des réparations à effectuer durant la période de location de votre logement. Avant d’investir, assurez-vous donc d’avoir quelques loyers d’avance afin de pouvoir faire face aux différents imprévus de l’investissement locatif.

Se précipiter

Enfin, la dernière erreur à ne pas faire est de se précipiter. L’investissement locatif en loi Pinel vous engage sur plusieurs années. De nombreux programmes sont mis en place dans les grandes villes. Ainsi, si un programme ne convient pas, ne vous forcez pas à investir, recherchez un autre programme dans la région jusqu’à trouver celui qui vous convient.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *