Comment faire pour obtenir un crédit immobilier sans apport ?



L’achat d’une nouvelle habitation représente un investissement considérable, qui nécessite dans la plupart des cas de souscrire à un crédit.

Si les taux pour accéder à un crédit ont considérablement baissé ces dernières années, un crédit représente cependant une charge mensuelle conséquente.

Et les établissements de crédit ne sont pas toujours prêts à accorder des prêts aux conditions souhaitées par les emprunteurs.

Un apport conséquent peut inciter votre conseiller à donner son accord pour un prêt à un taux intéressant.

Mais tous les emprunteurs n’ont pas accès aux fonds nécessaires pour proposer un apport digne de ce nom.

Est-il possible de souscrire à un crédit immobilier sans apport ? Comment convaincre votre conseiller ? Vous saurez tout dans cet article.

L’apport immobilier est-il obligatoire ?

Lorsque l’on souscrit à un emprunt immobilier, il est courant de proposer un apport, c’est-à-dire de débloquer une somme déjà en votre possession qui finance tous les frais annexes à l’habitation : frais de notaire, frais d’agence etc.

Ces frais annexes cumulés peuvent en effet représenter une somme non négligeable : en 2019, l’apport moyen des emprunteurs s’élevait à 16,4% du montant de l’acquisition immobilière.

Présenter un apport pour obtenir un crédit ne relève pas de l’obligation légale.

Cependant, tout comme une Simulation d’assurance prêt immobilier il peut être intéressant de réaliser une comparaison entre les établissements de crédit.

En effet, force est de constater que les établissements refusent souvent des demandes de crédit si elles ne sont pas appuyées sur un apport solide.

Vous n’êtes pas en mesure de proposer un apport pour votre crédit immobilier ? Quelques éléments peuvent porter votre établissement de crédit à une certaine souplesse.

Votre situation professionnelle

Si vous êtes en CDI depuis plusieurs années au même poste, ou que vous travaillez dans la fonction publique, votre établissement de crédit sera certainement plus enclin à vous accorder un emprunt sans apport. 

En effet, la stabilité professionnelle est un élément déterminant pour votre banquier ; si vous apportez la preuve que vous êtes à même de rembourser votre emprunt sur le long terme, l’apport prendra moins d’importance.

L’objectif de votre achat

Si vous réalisez votre achat immobilier dans le but d’effectuer un investissement locatif, vous aurez plus de chance de négocier un emprunt sans apport, à plus forte raison si vous faites appel à une agence de gestion locative. En effet, en mandatant une structure externe pour votre location, vous réduirez au maximum les périodes de vacance entre deux locations, et vous serez mis en relation avec un locataire fiable.

L’établissement bancaire aura ainsi la garantie que vous aurez la capacité de rembourser vos mensualités en temps et en heure. Dès lors, vous aurez plus de facilité à convaincre votre banquier que l’apport n’est pas nécessaire à votre emprunt.

Votre reste à vivre

Vous devrez faire un point précis avec votre conseiller sur vos revenus disponibles. 

Il calcule alors votre reste à vivre, c’est-à-dire la somme restant à votre disposition une fois l’emprunt remboursé (en moyenne le reste à  vivre équivaut aux 2/3 de vos revenus nets)

Plus vous prouvez que votre reste à vivre est important, plus vous aurez de facilité à justifier un emprunt sans apport.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.