Suspension des retraits de cryptomonnaies sur OKEx

cryptomonnaies

Le site de change OKEx suspend les retraits de cryptomonnaies ; une décision qui est perçue comme un coup de tonnerre par les clients du site. La raison avancée par le site d’exchange est qu’un des responsables est impliqué dans une enquête et n’est pas joignable pour le moment.

Une clé privée manquante pour OKEx

Cette décision est un coup dur pour le Bitcoin qui a perdu 3 % de sa valeur depuis l’annonce de la décision. Il faut noter que OKEx est l’un des principaux sites d’exchange. Sans entrer dans les détails, la plateforme boursière de cryptomonnaie a juste expliqué que l’un des principaux personnages détenteurs de clés privées n’est pas disponible actuellement. Celui-ci est en collaboration avec un bureau de sécurité publique pour une enquête.

Cette indisponibilité met la plateforme dans l’incapacité de poursuivre ses activités en rapport avec la cryptomonnaie. Selon les responsables du site, il s’agit d’une décision visant surtout à protéger les clients. La décision n’affecte en rien les avoirs des clients, et les autres activités se poursuivent normalement. Ces déclarations sont loin d’apaiser les clients, d’autant qu’une transaction frauduleuse de 15 millions de dollars a été détectée.

Les opérations relatives à la cryptomonnaie reprendront dès que le détenteur de la clé privée sera disponible pour autoriser les transactions. Pour le moment, il s’agit de 276 000 Bitcoins d’une valeur de 3,14 milliards de dollars qui sont gelés jusqu’à nouvel ordre. Après cette décision pourtant, la communauté a détecté des mouvements de cryptomonnaies vers le site Binance.

Une enquête commanditée par la Chine

Selon un journaliste installé en Chine, cette enquête aurait été commanditée par la Chine dans le cadre d’une affaire de blanchiment d’argent. Les lois chinoises sévissent durement contre le blanchiment d’argent, surtout lorsqu’il est question de cryptomonnaie. Selon le même journaliste, le détenteur de la clé privée serait en détention auprès des autorités chinoises. 

Cette annonce a vite ébranlé le marché de la cryptomonnaie et dans la demi-heure qui a suivi, le Bitcoin chutait de 2,5 %, passant de 11 500 USD à 11 200 dollars avant de se redresser autour de 11 350 dollars. Le Token a connu une perte plus considérable en l’intervalle de 20 minutes.

OKEx, qui est basée à Malte, est la deuxième plateforme de trading derrière Binance. Fondée en 2008, elle se présente comme l’une des plateformes les plus développées. Selon la presse chinoise, le détenteur de la clé privée ne serait autre que le fondateur de la plateforme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *