Comment gérer les matières polluantes dans l’industrie ?

comment-gerer-les-matieres-polluantes-dans-l-industrie

Il existe de nombreuses formes de pollutions selon le type de polluants et le milieu pollué. Dans l’industrie, par exemple, c’est l’eau qui est la plus affectée par les différentes matières utilisées. Pour remédier à cela, utilisez notamment des bacs de rétention. Découvrez également les autres solutions pour traiter les différentes matières polluantes dans l’industrie.

Les différentes sortes de pollutions industrielles

Pour trouver le meilleur moyen de gérer les matières polluantes dans l’industrie, il est important de connaître leurs sources. Dans l’industrie du textile, par exemple, les pollutions proviennent du rejet des sulfures et du chrome dans l’environnement. En ce qui concerne les industries mécaniques, électriques et métallurgiques, elles évacuent en moyenne deux tonnes de cyanure, une substance extrêmement toxique. Concernant l’industrie agroalimentaire, elle déverse une grande quantité de matières organiques.

Pour ce qui est de la pollution industrielle à cause des rejets solides, les plastiques posent un véritable problème, à l’image des résidus de fûts métalliques, des restes d’animaux, etc.

Les déchets gazeux sont aussi à l’origine des pollutions industrielles. Les cimenteries sont les acteurs principaux de ce type de pollution de l’environnement. Elles rejettent en moyenne 4 millions de tonnes de dioxyde de carbone par an. Les centrales électriques produisent aussi des matières polluantes : une grande quantité de dioxyde de soufre, d’oxyde d’azote et de monoxyde de carbone qu’elles libèrent dans l’atmosphère.

Matières polluantes en industrie au sol et dans l’eau : comment les gérer ?

Le recyclage des effluents industriels est une autre manière de gérer les matières polluantes dans l’industrie. Pour ce faire, utilisez une cuve pour récupérer l’huile en cas de déchets graisseux. Mettez également en place une solution de nettoyage physico-chimique. Le but est de pouvoir réutiliser ces substances durant le lavage.

Il existe plusieurs types d’effluents : de fabrication, particuliers, des machines et occasionnels. Ceux-ci proviennent souvent de la chimie et de la pétrochimie, du secteur pharmaceutique ou cosmétique, du secteur de l’agroalimentaire, de l’aéronautique, de l’industrie minière, etc.

Limiter la pollution en industrie : les bacs de rétention au secours des industriels

Un bac de rétention est un équipement qui contient des produits polluants et dangereux pour les travailleurs ainsi que pour l’environnement. Son choix repose sur certains critères, parmi lesquels la nature des substances à stocker.

Le choix d’un bac à rétention dépend également de sa destination. Est-ce qu’il sera utilisé en intérieur ou en extérieur ? Quelle est l’utilité d’un bac de rétention en plastique ? Le bac sera-t-il destiné aux plateformes ou aux rampes ? N’oubliez pas non plus de tenir compte de la fréquence d’entreposage et de la quantité de fûts à utiliser.

Les différentes sortes de bacs de rétention

Le bac de rétention se décline en plusieurs modèles selon le type de produits à stocker. Pour conserver des produits polluants non corrosifs, privilégiez les bacs de rétention en acier galvanisé. Ils peuvent supporter un usage intensif. Cependant, ils sont particulièrement destinés à l’utilisation en intérieur.

Le bac de rétention indispensable pour l'industrie pétrolière
Le bac de rétention indispensable pour l’industrie pétrolière

Pour stocker les hydrocarbures et les autres produits inflammables, les bacs de rétention en acier finition polyépoxyde sont parfaits. De plus, ils peuvent accueillir des produits polluants non agressifs.

Optez pour des bacs de rétention en polyéthylène pour stocker des substances corrosives ou des produits chimiques agressifs. Ils sont solides et robustes par rapport aux autres modèles. Par contre, s’il s’agit de produits chimiques dangereux, choisissez les bacs de rétention en polyéthylène entièrement recyclé. Ils sont plus résistants que les précédents.

Les caractéristiques des bacs de rétention

Les bacs de rétention doivent être équipés de supports de fûts afin de faciliter la récupération des produits dangereux. Leur fabrication peut être à base de polyéthylène ou d’acier galvanisé.

Pour un usage extérieur, l’utilisation d’une plateforme de rétention est une obligation. Dans ce cas, elle peut servir de moyen de conservation statique ou de soutirage.

Pour stocker des produits inflammables ou des polluants chimiques, les bacs de rétention sont une bonne idée. Ils s’utilisent aussi bien en intérieur qu’en extérieur. De plus, ils sont faciles et rapides à installer.

Pour collecter ou soutirer des substances chimiques, des liquides inflammables ou des déchets toxiques, privilégiez les box de rétention. Ils sont fabriqués en plastique ou en polyéthylène.

Gérer les pollutions accidentelles

Les pollutions accidentelles possèdent différentes sources. Elles peuvent être dues à des fuites sur les canalisations, des camions-citernes, des bacs endommagés ou des fuites au moment du déchargement ou du chargement. Elles peuvent aussi être issues des usines qui propagent des liquides et des gaz toxiques dans l’environnement.

Les solutions pour y remédier sont aussi nombreuses. Vous pouvez par exemple améliorer la gestion des effluents ou le système d’assainissement de vos usines. La mise en conformité du système de collecte de votre établissement par rapport à ces incidents est aussi indispensable.

Le traitement des sols pollués en industrie

Les techniques de traitement de sols pollués les plus utilisées sont le stockage de déchets dangereux, l’excavation des terres ou le traitement biologique. Les pollutions des sols dont on parle ici regroupent les substances organiques et les hydrocarbures.

L'importance des problématiques environnementales pour les industries polluantes
L’importance des problématiques environnementales pour les industries polluantes

Les absorbants, pour gérer les pollutions industrielles liquides

Pour limiter les risques de pollutions que provoquent les déversements de substances dans la nature ou sur le lieu de travail, utilisez des absorbants. Selon le type de produits que vous souhaitez traiter, choisissez entre plusieurs variétés :

  • Les absorbants tous liquides : ils se présentent sous forme de granulés ou de copeaux. Ils sont efficaces pour éliminer l’alcool, l’huile, le diluant, la peinture et autres formes de liquides.
  • Les absorbants pour hydrocarbures : ils sont disponibles sous plusieurs formats (cube, liquide, poudre ou granulé). Ils permettent d’arrêter les fuites d’essence, de gazole ou d’huile.
  • Les absorbants pour produits chimiques : ils facilitent le traitement des produits chimiques agressifs, des solvants et des acides. Ils sont souvent de couleur jaune.

Les absorbants se présentent sous plusieurs formes : granulés, rouleaux, feuilles ou boudins absorbants. Ces derniers conviennent très bien pour traiter des fuites. En ce qui concerne les feuilles absorbantes, elles sont faciles à manipuler.

Le traitement des matières polluantes industrielles dans l’air

Les matières polluantes rejetées dans l’air par les industries sont le monoxyde de carbone et le dioxyde de soufre, entraînés par les fumées qui s’échappent des usines. Pour les traiter, il suffit d’utiliser des filtres sur les cheminées d’évacuation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *