Louer son bien meublé : les avantages



Le secteur de l’immobilier a toujours été porteur. Ces dernières années, la location nue est passée de mode. De plus en plus de locataires et donc de propriétaires optent pour la location meublée que beaucoup trouvent d’ailleurs plus pratique. S’agit-il d’un bon plan pour les propriétaires ? Découvrons dans les prochaines lignes, les avantages fiscaux de la location meublée. 

Qu’entend-on par location meublée ? 

Une location meublée est une maison, un appartement ou encore un bureau, loués avec toutes les commodités nécessaires pour y vivre en même temps. Elle se distingue donc de la location nue ou vide qui comme son nom l’indique ne comporte rien. Elle n’est caractérisée que par les quatre (4) murs du bâtiment. Attention tout de même, pour être qualifiée de location meublée le bien immobilier doit comporter des basiques comme :

  • des ustensiles de cuisine ;
  • des luminaires ;
  • une table ;
  • des chaises ;
  • des rideaux dans les chambres ;
  • une literie composée au moins d’une couette et qu’une couverture ; 
  • de la vaisselle ;  
  • un micro-onde ou un four ; 
  • du matériel pour l’entretien du logement ; 
  • Un congélateur ou un réfrigérateur avec une partie pour la congélation ; 
  • des étagères de rangement ;
  • des plaques de cuisson. 

Chacun de ces éléments est prévu par la loi ALUR n° 2014-366 du 24 mars 2014. Toute location meublée qui ne prévoirait pas l’un d’eux sera alors considérée comme une location nue. 

Les avantages fiscaux de la location meublée 

Le bailleur d’une location meublée profite de plusieurs avantages fiscaux. Il peut avoir le statut de Loueur en meublé non professionnel (LMNP), ce qui lui permettra de bénéficier d’un abattement forfaitaire de 50 % sur ses revenus. Avec ce statut, ses revenus seront déclarés dans la catégorie des bénéfices industriels et commerciaux (BIC). Deux choix sont alors possibles : le régime micro-BIC et le régime réel. 

Régime micro-BIC : Ce régime serait applicable si et seulement si vos recettes ne dépassent pas les 70 000 € l’an. Vous bénéficierez directement d’un abattement de 50 % sur l’assiette imposable. Cela voudra dire que pour calculer l’impôt, vos recettes seront divisées par deux et seulement une partie sera imposée. 

Régime réel : Vous pouvez demander à être inclus dans ce régime ou vous le serez directement si vos recettes dépassent les 70 000 € l’an. Ici, vous pouvez déduire toutes les charges (frais de gestion…) de vos recettes, y compris les amortissements. 

Une possibilité d’exonération ? 

Il existe deux principaux cas d’exonération pour les locations meublées situées dans l’habitation du bailleur. D’un côté, il y a la possibilité d’exonération lorsque les pièces meublées ne représentent pas la résidence principale du locataire et si le produit de la location n’excède pas les 760 € hors taxes. D’un autre côté, il y a une possibilité d’exonération dans le cas où le coût de location est dans la limite du raisonnable. Il y a aussi exonération lorsque le bien loué est la résidence principale du locataire et est situé dans l’habitation du bailleur. 

Des avantages pour le locataire ? 

Bien évidemment, la location meublée ne présente pas uniquement des avantages pour les bailleurs. Comme avantage pour les locataires, il y a le fait que la location meublée ait un bail de 1 an et non de 3 ans, contrairement à la location nue. La durée du préavis est également réduite à 1 mois au lieu de 3 mois.

Il faut dire que la location meublée est très pratique, surtout pour les touristes. Ça leur évite d’aller en magasin pour acheter des meubles à chaque fois. De plus, c’est moins coûteux que de faire un ameublement par soi-même. 

1 Commentaire

  1. Ping : Confier sa gestion locative à une agence : quels sont les avantages ? | Lemennicier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.