Les avantages d’être propriétaire de son bien

architecture


C’est l’éternelle question : rester en location ou acheter son bien immobilier ?

Il faut bien avouer que devenir propriétaire demeure une préoccupation dominante pour tous et un grand nombre de français veulent à terme acheter un bien. Une grande partie des jeunes âgés de 26 à 30 ans considèrent même que faire l’achat d’un logement est leur objectif principal, après avoir une vie professionnelle bien établie et avant de fonder une famille. Preuve de cet engouement pour la pierre, depuis 1987 le nombre de propriétaires n’a pas arrêté d’être à la hausse, ils étaient 53,7% il y a 30 ans, ils sont cette année presque 58%.

Aujourd’hui, 14% des moins de 30 ans sont propriétaires de leur bien, 64% pour les personnes de 50-64 ans, et 74% pour les personnes de 65 ans et plus. Les chiffres révèlent d’autre part que 45% des personnes seules sont propriétaires de leur appartement, 74% pour les couples sans enfant, 34% pour les familles monoparentales et 67% pour les couples avec plusieurs enfants.

Evidemment, certaines personnes font le choix de rester en location, cela leur permettant de déménager plus facilement, une liberté à changer de logement quand bon leur semble.

Malgré les quelques privilèges que peuvent procurer la location, être propriétaire de son propre logement est bien plus intéressant, en voici les principales raisons.

Pourquoi se lancer dans un achat immobilier ?

  • L’achat immobilier constitue un placement financier, un patrimoine qu’il vous sera possible d’offrir à vos enfants.
  • Votre pouvoir d’achat sera plus important lorsque vous serez à la retraite, vous n’aurez plus de crédit immobilier à payer chaque mois ou de loyer à débourser comme en location.
  • Si le bien immobilier vous appartient vous pouvez le personnaliser à souhait. Libre à vous de casser une cloison, de changer de cuisine ou de poser une climatisation.
  • Etre propriétaire c’est en finir avec les risques d’être mis à la porte. En location, le propriétaire peut à tout moment reprendre son bien, sous certaines conditions.
  • Si vous achetez, il vous est possible après un certain temps d’envisager la possibilité de revendre. Bien souvent, la vente de votre habitation vous apportera une plus-value.
  • Vous pouvez accéder à de multiples aides de l’état de votre région lorsque vous achetez. Le Prêt-à-Taux Zéro va vous aider par exemple si vous faites l’achat de votre premier logement.

Devenir propriétaire d’un bien en payant un loyer : les astuces pour réussir

Devenir propriétaire d’un bien n’est pas la tâche la plus aisée qui soit, surtout si vous devez verser une somme exorbitante tous les mois en guise de loyer. Cependant, cela n’est pas pour autant impossible à réaliser. Il vous suffit de suivre quelques étapes bien définies pour parvenir à acquérir votre bien en étant locataire.

Développer une capacité d’épargne mensuelle

Si vous désirez vraiment accéder à la propriété d’un bien, vous devez nécessairement consacrer une grande partie de vos revenus mensuels au budget d’acquisition de votre futur logement. Il est possible que votre loyer ainsi que les différentes charges mensuelles que vous avez soient égales, voire supérieures à vos revenus. Il est également possible que votre loyer actuel soit supérieur ou égal à votre futur remboursement de prêt mensuel. Dans les deux cas, vous devez établir un plan d’épargne qui vous permettra de vous habituer au processus. 

Pour le faire, commencez à mettre un petit pourcentage de côté chaque mois. Cela va redéfinir votre niveau de vie et réduira progressivement vos dépenses. Ce processus va vous permettre de vous  préparer aux futures mensualités de remboursement tout en ayant de l’argent de côté. Cette somme pourra faire office d’apport personnel lors d’une demande chez un prêteur. Pour augmenter votre capacité d’épargne, vous pouvez également vous trouver un logement temporaire dont le loyer est moins élevé.

Les livrets réglementés

Le meilleur moyen d’accélérer votre épargne et augmenter vos chances de devenir propriétaire d’un bien plus tôt, est d’adopter des livrets réglementés. Ces livrets vous offrent un taux de rémunération sur épargne qui vient gonfler le budget d’acquisition de votre bien. Par exemple, le plan d’épargne de logement (PEL) offre un taux plus intéressant que celui d’un livret A. Ce plan d’épargne vous offre la possibilité de d’épargner jusqu’à 61 200 euros.

Profiter des dispositifs de subvention

Si vos revenus mensuels sont trop maigres pour vous permettre de payer votre loyer tout en épargnant pour votre futur logement,  les dispositifs de subventions sociales vous seront sûrement profitables. On a par exemple le Prêt à taux zéro (PTZ) qui vous offre un crédit avec 0 % comme taux d’intérêt. Avec PTZ, vous avez la possibilité de financer une bonne partie du coût de votre opération. Il existe également le prêt à l’accession sociale (PAS), qui vous offre un prêt immobilier dont le taux d’intérêt est limité à 3,55 %.

Être multipropriétaire : bonne ou mauvaise idée

Bon nombre de personnes rêvent aujourd’hui de devenir multipropriétaire afin de pouvoir vivre des bénéfices issus de la location de leurs biens. Être multipropriétaire peut représenter un avantage car cela vous permettrait d’avoir des entrées mensuelles plus attrayantes. Cependant, il faut noter que devenir multipropriétaire nécessite la disponibilité d’un capital important. Autrement dit, vous devez avoir une activité rentable et des revenus satisfaisants avant d’envisager cette option. De plus, les impôts ainsi que les cotisations sociales à payer seront énormes. Rappelons aussi que le fisc garde les multi propriétaires de biens dans son collimateur et n’hésite pas à taxer les loyers à des taux allant jusqu’à 50 %.

3 commentaires

  1. Ping : Investir en LMNP | Lemennicier

  2. Ping : Tendance baissière des taux de crédit immobilier à l'horizon 2021 | Lemennicier

  3. Ping : Suivez nos conseils avant d'acheter votre maison ! | Lemennicier

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.